Sélectionner une page

Les différents sports à jouer en Live

La réactivité des bookmakers leur permet, selon le déroulement de la rencontre sportive, de proposer des cotes assez élevées ou de nouveaux paris. Selon le type d’évènement sportif, il faut savoir saisir ces opportunités de sortes qu’elles se révèlent rentables.

Voilà quelques astuces selon le sport, qui permettront d’adapter la stratégie à adopter pour faire un pari qui rapportera un gain correct tout en minimisant les risques.

 

 

Le Tennis

Le principe des paris en direct, appelé « Livebet » peut être très rentable lors d’un match de tennis au cours duquel l’écart entre les deux joueurs est très serré. Un match affrontant Nadal à Djokovic par exemple, présente peu de breaks. Il sera alors judicieux de parier que le joueur remportera son jeu de service. Bien que les cotes soient aux environs de 1.20, donc plutôt basses, il est possible de répéter le pari plusieurs fois tout au long du match. Une bonne méthode, donc, pour espérer gagner régulièrement sur les matchs de tennis.

Il est également possible de miser sur le nombre de jeux. En effet, prévoir dès le 3ème jeu si le set sera joué ou pas n’est pas compliqué et dans le cas d’une rencontre serrée, pourquoi ne pas parier sur un over 10, c’est-à-dire plus de 10 jeux dans le set). Pour une cote de 1.70 c’est un bon pari !

 

Les Courses Automobiles

En formule 1 ce sont les essais qui peuvent se révéler une source inestimable de renseignements précieux. Les bookmakers proposent généralement des livebets sur le meilleur temps, mais ils savent parfaitement que les bons pilotes, afin d’avoir une meilleure adhérence, attendent le dernier moment pour prendre le maximum de vitesse. Un délai qui leur permet également d’avoir connaissance du maximum de renseignements sur les temps de leurs concurrents.

A ce moment-là, il sera rentable de miser entre 5 et 10 minutes avant la fin de la séance en choisissant 2 ou 3 pilotes comme meilleur temps avec des côtes qui seront alors encore relativement hautes se situant de 4 à 8. Telles sont les conditions optimums pour faire des profits sur un pari.

 

 

Les Matchs de Boxe

Certains grands matchs de boxe retransmis à la télévision, sont en livebets. Dans ce sport, il est difficile de se faire une idée avant le début de la rencontre, car il est indispensable d’avoir une idée précise de la forme des boxeurs et de leur force. Une fois le match débuté, il suffit de bien observer la manière dont chacun récupère, s’ils conservent des marques sur le visage… Ainsi dès le deuxième round, après le repos, le parieur aura une bonne évaluation et sera en mesure d’établir un pronostic relativement précis, et ce même s’il n’est pas un expert de ce sport. Les cotes étant relativement intéressante, il s’agit là d’une méthode qui peut être lucrative.

 

 

Le Football

Les livebets dans le football, évoluent beaucoup au fur et à mesure de l’avancement du match. Ainsi il peut être malin de parier sur un match nul si une équipe domine au cours de la rencontre, tout en pêchant au niveau de son réalisme.

Prenons un autre exemple, imaginons qu’avant le match le parieur ait misé sur une équipe, qui finalement au cours de la rencontre est menée. S’offre alors deux éventualités : quitte ou double. Le quitte amenant à miser sur l’autre équipe pour tenter de limiter les pertes ou alors double en pariant sur son équipe dont la cote est en progression.

 

Des cotes très fluctuantes

Les cotes, dans les livebets, bougent beaucoup puisqu’elles suivent le cours de la rencontre. Un phénomène appelé « la volatilité des cotes ». Par suite, il faut placer son pari lorsque la cote est à son plus haut niveau donc être soit patient en attendant qu’elle continue à grimper, soit réactif pour ne pas attendre qu’elle poursuive sa descente. C’est ce qui rend cette stratégie intéressante.

 

 

Quelques conseils pour placer ses paris efficacement

Parier en direct est de plus en plus courant chez les bookmakers, un phénomène qui s’explique en grande partie par l’évolution de la technologie. Une technologie qui permet également en parallèle, de bénéficier d’un streaming vidéo pour suivre le match ou autre rencontre, en temps réel. Une stratégie qui donne la possibilité de modifier un pari réalisé avant le début du match et qui de plus, procure de fortes émotions. Mais comme pour toutes techniques de pari, quelques astuces sont toujours utiles afin de profiter pleinement des opportunités de ce pari en live, qui peut se révéler lucratif.

 

Les bases pour le pari en live

Cela peut sembler évident, mais il n’est pas inutile de le préciser, le parieur devra s’assurer de disposer d’une connexion internet fiable et rapide ainsi que d’un matériel performant. Le pari en direct impose une bonne organisation, les cotes évoluant excessivement rapidement, il faut être prêt à réagir instantanément. Ainsi si le parieur doit aller chercher une calculatrice ou se reconnecter pour de nouveau avoir accès à sa connexion, il perdra un temps précieux qui lui fera louper une belle opportunité.

Il faut être en permanence, et tout au long de la rencontre, prêt à intervenir. Par suite, l’idéal est de suivre le match soit à la télévision soit sur le site du bookmaker, ce qui permettra de ne rater aucune période décisive.

Parier en direct nécessite d’être en capacité de décider rapidement. Devoir recharger en urgence son compte, lui fera, là aussi perdre beaucoup trop de temps, il lui faudra donc veiller à disposer d’une somme suffisante sur son compte, et ce avant la rencontre. Une somme, qui bien évidemment doit rester dans les limites que le budget permet.

 

Saisir les opportunités qui se présentent

L’évènement le plus gratifiant du pari en live est sans aucun doute de créer un surebet (voir chapitre surebet ci-dessous). En effet, le pari en live permet de créer ce genre de pari, d’ordinaire rare, pour qu’il soit plus rémunérateur, à condition d’être réactif et d’appliquer la bonne méthode. Une stratégie qu’il est indispensable de bien maîtriser et qui est donc déconseillée au parieur débutant.

 

A contrario, il existe une méthode accessible au novice, lors d’une rencontre où l’équipe supérieure engage mal son match.

Une technique qui consiste à repérer les équipes favorites dont la cote d’avant match est plutôt faible, (inférieure à 1.5). Une fois le match commencé, le parieur va patienter jusqu’au faux pas de l’équipe favorite. S’il se produit, la cote de cette équipe va grimper dès le premier but encaissé. Le moment idéal pour placer le pari en live sur cette équipe afin de bénéficier de la hausse de sa cote. Avec cette méthode, le parieur espère bien sûr, que l’équipe favorite, gagnera avant la 90ème minute.

A noter : que la cote de l’équipe favorite grimpera d’autant plus, que le fameux faux pas, intervient tard dans le déroulement du match. Reste au parieur à savoir s’il place son pari ou non au cours de l’avancement de la rencontre.

 

Il y a également la méthode qui consiste à parier sur des équipes qui sont largement menées. Il faudra alors miser sur « plus de 0.5 buts » marqués sur les équipes qui sont largement menées au score.

Ce genre de match particulièrement déséquilibré offre deux situations simultanées, à savoir, que l’équipe qui domine a tendance à lâcher sa concentration et que celle qui est menée tente de sauver l’honneur en marquant au moins un but avant la fin de la rencontre. Ce sont donc les 20 dernières minutes de match qui sont les plus propices à ce genre de pari.

 

 

Des pièges à éviter

Si les paris en live peuvent se révéler très rémunérateurs, il n’en reste pas moins qu’il faut être vigilant et prudent et éviter de prendre en cours de match, emporté par l’enthousiasme, des décisions peu réfléchies. Le pari en live doit être réfléchi et nécessite une bonne analyse.

Il faudra par conséquent éviter de parier au début de chaque mi-temps, qui sont souvent des périodes d’observation pour les équipes.

 

L’analyse en direct d’un match de football

 

Nombre de parieurs professionnels essaient d’analyser aussi objectivement qu’il est possible, les matchs de foot tout au long de la rencontre. Une stratégie qui vise à augmenter les chances de remporter leurs paris et minimise les risques. Ainsi ils évaluent la domination d’une équipe sur une autre, les occasions franches ou encore le temps de possession de balle … Une analyse dans laquelle ils doivent faire abstraction de la renommée ou de la supériorité des équipes, ne devant se concentrer que sur les faits quantifiables. Pour gagner un pari sportif, il est essentiel de prendre en compte tous les facteurs qui entrent en ligne de compte, comme la domination technique, physique ou tactique. Une analyse qui peut donc se faire grâce aux critères ci-dessous :

 

Analyser les opportunités que se créent une équipe

Il existe trois principales actions de jeu qui vont vous permettre d’évaluer si une équipe est proche de marquer le prochain but ou non.

 

Les attaques stériles, qui peuvent occasionner des corners, des centres dans la surface non réceptionnés, ou encore des frappes de loin désespérées et non cadrées car l’équipe n’arrive pas à construire son jeu face à une défense supérieure… autant de situations qui ne représentent qu’un faible danger de but.

 

Des attaques franches et malchanceuses. C’est l’exemple typique du tir sur le poteau quand le gardien est battu, un pénalty manqué ou encore le cas d’un attaquant qui se loupe devant un but vide.  Ce type d’actions implique souvent un manque de confiance et de chances de l’équipe qui domine ce qui peut jouer en leur défaveur.

 

Enfin les attaques placées et construites qui débouchent sur des occasions franches et méritées. C’est le cas par exemple, du tir cadré dans la surface et bien stoppé par le gardien, d’un face à face avec le gardien remporté par ce dernier ou encore d’une tête à bout portant d’un attaquant libre de tout marquage… Autant de critères qui nous indiquent que l’équipe qui domine est en forme, confiante et va finir par marquer…

Après avoir déterminé les principales actions du jeu, le parieur aura alors une idée plus juste du rapport de force, mais ce ne sont pas les seuls paramètres à analyser.

 

Une équipe qui domine

Après avoir examiné les différentes actions de jeu, il faudra déterminer quelle équipe a le temps de possession de la balle le plus important ainsi que comprendre dans quel camp se déroule le jeu. La domination d’une équipe est un élément déterminant qui permet de comprendre si cette domination est sans importance ne permettant que peu d’occasion de buts ce qui signifie alors que le risque de contre est élevé. En effet, l’équipe adverse qui est donc dominée prend confiance en elle alors que la dominante laisse chuter ses forces soit mentales soit physiques. A contrario, s’il existe de véritables opportunités de marquer en plus d’une possession de balle importante, le parieur pourra songer clairement à miser sur l’équipe dominante.

Parmi les éléments à bien prendre en compte, figure le fait que certaines équipes aiment être dominées et préfèrent jouer en contre. Dans ce genre de situation, le parieur doit anticiper ce fait et bien garder en tête que c’est le scénario que cette équipe espère. Ce sont les analyses d’avant-match qui donnent la possibilité de connaître ces paramètres.

 

Les évènements susceptibles de modifier le jeu

Certains facteurs peuvent modifier une rencontre : les faits de jeu qui ont pour conséquence d’influer sur le score.

Les blessures de joueurs importants ou le remplacement de joueurs qui peuvent intervenir pour différentes raisons.

Il faudra alors comprendre les intentions de l’entraineur pour connaitre sa stratégie à venir, défensive pour conserver le match nul par exemple ou bien offensive pour tenter la gagne en marquant et en prenant plus de risque d’encaisser un but. (Dans ce dernier exemple, il serait judicieux d’opter pour un pari du type « une des deux équipes marquent un but avant la fin du match »)

Des raisons qui influeront sur le déroulement de la rencontre et qu’il faut prendre en compte. Il en est de même des cartons jaune dont l’intervention joue un rôle parfois déterminant sur un match si par exemple plusieurs joueurs défensifs d’une même équipe ont été sanctionnés.

Ces critères sont parmi tous ceux que le parieur avisé devra analyser au cours du et avant le match, afin de faire une analyse propre à lui permettre d’espérer des gains.

Share This